Impact of Nuclear Domains on Gene Expression and Plant Traits

Publié le 28 juin 2018 Mis à jour le 20 août 2019

Mise en réseau de chercheurs européens et internationaux autour d'un objectif commun : comprendre comment l'architecture du noyau affecte l'expression des gènes chez la Plante lors de stress biotiques et abiotiques.

Le Responsable scientifique

Christophe TATOUT, professeur au laboratoire Génétique Reproduction & Développement (GReD)
 

Le résumé

Le projet INDEPTH est coordonné par l'UCA et regroupe des chercheurs européens et internationaux du secteur public et privé de plus de 50 laboratoires répartis dans 19 pays. Il vise à la création d'un réseau international autour de l'étude du rôle de l'architecture nucléaire dans l'organisation de la chromatine et l'expression des gènes, et en réponse à divers stress.

 

Les chiffres clés

Durée : 4 ans (décembre 2017 à novembre 2021)

Budget alloué à l'UCA-GReD : 130 000 € / an pour l’organisation et la participation à des activités de réseautage (réunions, écoles de formation, conférences, missions scientifiques courtes de 5 à 180 jours) et la production d'outils de dissémination.


COST-EUflag

Funded by the Horizon 2020 Framework Programme
of the European Union