• Recherche,

Rencontre avec Ruddy RICHARD, responsable scientifique de plateforme de recherche PRIMUM

Publié le 9 avril 2019 Mis à jour le 9 avril 2019

Après avoir répondu à l’appel à projets IRICE (Installations de Recherche et d’Innovation Centrées Entreprises) de la Région Auvergne Rhône-Alpes, le CRNH a été sélectionné pour obtenir une subvention à hauteur de 550 000€ pour son projet PRIMUM, porté par l’UCA et Ruddy Richard, directeur adjoint du CRNH Auvergne, responsable de l’Unité d’Exploration en Nutrition, professeur des Universités et praticien hospitalier. Ce projet a été construit en collaboration avec les professeurs Monique ALRIC et Corinne MALPUECH-BRUGERE.

Le CRNH Auvergne (Centre de Recherche en Nutrition Humaine Auvergne), créé en 1992, est le plus ancien des 4 CRNH de France. Ses principales missions sont la coordination de la recherche, l’enseignement, l’animation scientifique et la réalisation d’études en nutrition / prévention en lien avec le vieillissement et les maladies chroniques chez l’Homme. C’est un groupement d’intérêts publiques (GIP) regroupant 5 tutelles : le CHU, l’INRA, l’Université Clermont Auvergne, le Centre Jean Perrin et l’INSERM, et rassemblant 8 unités de recherche clermontoises ayant l’UCA parmi les tutelles.

Rencontre publiée dans le troisième numéro du Lab, journal de la recherche de l'UCA.


Quels sont les objectifs du projet PRIMUM (Plateforme de Recherche Intergrative chez l’HoMme en Nutrition et Mobilité)?

Nous souhaitons proposer une prise en charge intégrative des projets de recherche en nutrition humaine sur un même lieu (des analyses in vitro aux études in vivo). Le financement IRICE permettra de se doter de matériel de laboratoire plus performant pour mener des recherches allant de la modélisation (simulation du traitement des aliments par l’ensemble de l’appareil digestif) aux études cliniques, menées directement sur l’Homme.

 

Que proposez-vous aux équipes de recherche qui vous sollicitent ?

Une structure à disposition des équipes (industriels ou académiques), l’apport d’une expertise et d’un savoir-faire (connaissance des contraintes techniques et juridiques) et une aide à la conception, au développement et à l’évaluation de produits destinés à la consommation.

 

Le projet PRIMUM en quelques chiffres

durée : 5 ans
budget : 1 100 000 €.

Contributeurs financiers à PRIMUM

PRIMUM reçoit le soutien du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre de l'appel à projets IRICE.