• Union européenne,
  • Sciences de la vie santé et environnement,

ASTRA

Valorisation biomédicale et industrielle d'une Stratégie de Traitement par sévoflurane du syndrome de détresse Respiratoire Aiguë COVID-19, basée sur la voie de signalisation RAGE

Publié le 3 mars 2021 Mis à jour le 3 mars 2021

L'objectif principal de ce projet translationnel est d'évaluer le caractère RAGE-dépendant des effets pulmonaires protecteurs du sévoflurane inhalé au cours du SDRA, la complication la plus grave de la COVID-19.

Le responsable scientifique

Matthieu Jabaudon est anesthésiste-réanimateur au CHU de Clermont-Ferrand et professeur à l'UFR de médecine et des professions paramédicales de Clermont-Ferrand.
 

Le résumé

Parmi les caractéristiques importantes du SDRA lié à la COVID-19, l'atteinte épithéliale alvéolaire et l'inflammation jouent un rôle prédominant. Le récepteur des produits de glycation avancée (RAGE) joue un rôle essentiel dans les lésions épithéliales pulmonaires et l'orage cytokinique au cours du SDRA. De plus, le RAGE soluble (sRAGE) plasmatique est un marqueur de lésion épithéliale pulmonaire corrélé à la mortalité chez les patients atteints de SDRA. Le sévoflurane inhalé est un anesthésique halogéné largement utilisé pour l'anesthésie générale et également disponible pour la sédation en réanimation.
Dans une étude clinique pilote réalisée chez des patients avec SDRA, l'inhalation de sévoflurane était associée à une amélioration de l'oxygénation artérielle, à une diminution de l'inflammation alvéolaire et systémique, ainsi qu'à une diminution des lésions épithéliales pulmonaires évaluées par les concentrations sanguines de sRAGE.
Ce projet vise donc à confirmer cette analyse ouvrant ainsi la voie à de nouvelles perspectives thérapeutiques personnalisées pour l'atteinte pulmonaire grave liée à la COVID-19.
 

Les chiffres clés

Durée: 40 mois (de Juillet 2020 à Octobre 2023)

Budget alloué à l'UCA par le Fonds Européen de Développement Régional : 360 000 €

 

 
"Le projet ASTRA est cofinancé par L'Union européenne dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional"