• Recherche,
  • Sciences de la vie santé et environnement,

FuncLiPro

Publié le 26 mai 2020 Mis à jour le 16 juin 2021

Preuve de concept pour la fonctionnalisation des lignines par l'application de traitements enzymatiques laccase‐déshydrogénase pour l’obtention de matériaux biosourcés.


Le Responsable scientifique

Philippe MICHAUD, Professeur des Universités à l'Institut Pascal (IP).


Le résumé

Le projet FuncLiPro est coordonné par l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement. Il a pour objectif de modifier enzymatiquement différentes lignines pour produire des composés verts bio-sourcés pour des applications « bois » dans un processus respectueux de l'environnement et d'économie d'énergie.

Les lignines sont les seconds polymères après la cellulose. Ils sont peu valorisés en tant que combustible pour produire de l’énergie alors qu’ils représentent un intérêt environnemental et économique important.

Des enzymes issues de recherche interne seront exploitées en comparaison avec des enzymes industrielles pour activer différentes lignines (organosolv, lignosulfate, Kraft) obtenues à partir de deux essences de bois (pin et bouleau). Elles seront utilisées pour produire des adhésifs, des matériaux bio-sourcés et des films protecteurs pour le secteur de l’ameublement.
 

Les chiffres clés

Durée : 3 ans (du 1 octobre 2019 au 30 septembre 2022)

Budget alloué à l'UCA : 82 404 €


Ce projet est financé par l'ANR dans le cadre de l'Appel à Projets Générique 2019 via l'instrument de financement "Projet de Recherche Collaborative - Entreprise", convention attributive de subvention n°ANR-19-CE43-0007-05