• Développement durable,
  • Union européenne,

KET4FGAS

Réduction de l’impact environnemental des Gaz Fluorés dans l’Espace SUDOE (espace sud-ouest européen) à travers de Technologies Clés Génériques.

Publié le 2 mars 2021 Mis à jour le 3 mars 2021

L'objectif du projet KET4F-Gas est de mettre en œuvre des Technologies Clés Génériques (TCG) en utilisant des systèmes de traitement bénins, plus efficaces et conçus selon les principes de la chimie verte afin de récupérer les gaz fluorés utilisés dans la réfrigération et la climatisation, évitant ainsi leurs émissions.


Le responsable scientifique

Gilles Mailhot, directeur de recherche CNRS à l'institut de Clermont-Ferrand.


Le résumé

Les gaz fluorés (F-gaz) sont des gaz à effet de serre utilisés dans le secteur de la réfrigération et caractérisés par un haut potentiel de réchauffement global. L’utilisation de ces F-gaz a augmenté de manière considérable ces dernières années à cause du besoin de remplacer les CFCs (gaz nuisant gravement à la couche d’ozone atmosphérique).

Le but de ce projet est donc de concevoir et de mettre en oeuvre des technologies clés génériques (TCG) en utilisant des solvants alternatifs à faible impact environnemental, plus efficaces et conçus selon les principes de la chimie verte afin de récupérer des F-gaz utilisés en réfrigération et industrie, en évitant leurs émissions.

Ce projet apportera un développement de la recherche appliquée et de l'éco-innovation au niveau de la protection de l'environnement à travers la mise en oeuvre des TCG permettant ainsi le transfert de technologie pour l'amélioration de la compétitivité des entreprises dans la zone SUDOE.
 


Les chiffres clés

Durée: 42 mois ( d'Avril 2018 à Septembre 2021)

Budget alloué à l'UCA par le programme Interreg Sudoe : 121 335 €

 
"Le projet KET4F-Gas est cofinancé par le programme Interreg Sudoe à travers le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)"