Vous êtes ici : AccueilDRVActualités DRV

« 1,2,3 Plant’Haie ! » La première haie du Puy-de-Dôme est en terre !

Publié le 21 février 2020 Mis à jour le 21 février 2020
Date(s)

le 13 février 2020

Jeudi 13 février 2020, la plantation de la première haie champêtre du Puy-de-Dôme, dans le cadre du dispositif académique « 1,2,3 Plant’Haie ! », a eu lieu à l’école de la Font-de-l’Arbre (Orcines, 63).

La plantation s'est effectuée avec le Maire et des employés municipaux, la Maison pour la science en Auvergne (MPSA) et sa Directrice Catherine Lenne, botaniste, enseignant-chercheur au Laboratoire PIAF de l'Université Clermont Auvergne qui est à l'origine du dispositif, de l’amicale laïque d’Orcines et d’autres adultes venus prêter main forte.

Les élèves et les professeurs des 4 classes impliquées (de la Grande section de maternelle au CM1) étaient ravis de planter eux-mêmes les arbres qu’ils avaient choisis, suite à un travail de recherche en sciences et d’investigation sur les espèces locales, leur intérêt scientifique, leur utilité…
Le dispositif académique « 1,2,3 Plant’Haie » est porté, en partenariat avec l’Académie de Clermont, par la Maison pour la science en Auvergne (UCA) et entièrement financé par la Fondation Yves Rocher.
Il rassemble 27 écoles et 6 collèges ruraux des quatre départements ainsi que des structures éducatives comme l’École des sciences à Châteauneuf-les-bains (63), l’École de l’Innovation Pédagogique à Saint-Bonnet de Salers (15) et le muséum Henri-Lecoq (Clermont-Ferrand, 63). Certaines de ces écoles et collèges sont en plus impliqués dans le dispositif «Écoles éloignées en réseau », permettant de relier numériquement les classes entre elles. Les haies sont implantées au sein même des écoles, avec le soutien des communes, des parents d’élèves et de partenaires locaux (Pépinière Lachaze, Mission Haie Auvergne, ESAT du Marand, EREA, CPIE, associations…).
Les formateurs et enseignants-chercheurs de la Maison pour la science dispensent depuis septembre 2018 de la formation en sciences aux professeurs, dans un Parcours de formation au long cours sur la thématique des haies et de la biodiversité. Ce sont ainsi plus de 1000 jeunes élèves qui, à travers les activités de sciences menées en classe par leurs professeurs, sont impliqués dans ce projet vert durable, pour une sensibilisation grandeur nature à l’importance des haies et du végétal dans les paysages.
https://www.maisons-pour-la-science.org/fr/auvergne


article la montagne