Vous êtes ici : AccueilDRVActualités DRV

  • Recherche,

Nouveau financement pour le consortium BIORCELL

Publié le 20 novembre 2019 Mis à jour le 21 novembre 2019
Date(s)

 

Développement de kits prêts à l’emploi pour le criblage de médicaments sur des micro-tumeurs artificielles hautement reproductibles

La Responsable scientifique

Mahchid BAMDAD, Professeure au Laboratoire Imagerie Moléculaire et Stratégies Théranostiques (IMOST- UMR UCA-INSERM) - équipe Recherche translationnelle en Imagerie fonctionnelle radiopharmaceutiques et biomarqueurs.

Le résumé

La modélisation in vitro constitue une étape clé destinée au criblage et à la validation de l’efficacité thérapeutique des composés. L’intérêt de cette approche est de constituer des modèles prédictifs in vitro mimant fidèlement les conditions du vivo. Le milieu de culture cellulaire est l’un des facteurs clés de la modélisation in vitro. Il en existe de nombreuses catégories avec des caractéristiques et des variantes communes, en fonction du type de cellules étudié. La majorité des milieux de culture cellulaire sont complétés par un complément d'origine animale, indispensable à l'adhérence, à la croissance, au métabolisme et à la prolifération des cellules en culture. Malgré son intérêt, l’utilisation d'un tel complément est de plus en plus controversée en raison de sa composition biologique. De ce fait, afin de répondre à cette contrainte, de nombreuses firmes pharmaceutiques ont orienté leurs travaux de R&D sur la production des milieux synthétiques.

Dans le cadre du programme de recherche BIORCELL3D (https://biorcell-3d.com/), le groupe Résistance de l’UMR INSERM IMoST (dont l'une des thématiques de recherche se concentre sur le cancer du sein et sur le développement de cultures cellulaires en trois dimensions (3D)) s'associe à la société BIOPASS (société Riomoise en biotechnologie cellulaire) afin d’étendre le développement du milieu synthétique BIOPASS® à des lignées cellulaires de cancer du sein Triple Négatif. L’objectif étant de commercialiser ensuite ces cultures en 3D sous la forme de kit prêts à l’emploi, destinés aux équipes de R&D académiques et privées.
 

Les chiffres clés
Clermont Auvergne Métropole Logo

Durée : 20 mois (Juin 2019 - Janvier 2021)

Budget alloué à UCA par Clermont Métropole : 35 000 €        

 
Ce projet se place dans le cadre des activités financées par la Clermont Métropole via l'appel à projet Clermont Innovation / Recherche-action 2019.